COMMENT ABORDER UN PROJET D’ENTREPÔT MODERNE (L’AUDIT – 2EME PARTIE)

Cliquez ici pour lire la première partie de l'article.

Un même problème peut être résolu par plusieurs méthodes donnant lieu à des implications différentes à la fois en termes de résultats opérationnels et économiques et en termes d'autres facteurs non secondaires pour l'activité économique; Pour faire face à cette phase de prise de décision de la manière la plus appropriée, il est nécessaire d’evaluer précisément que les effets des choix ont des répercussions sur l’efficacité de l’entreprise avec un horizon de référence quand meme à moyen terme.

L’étude de faisabilité est l’outil élaboré pour répondre au besoin d'analyse permettant d’aborder de manière optimale cette phase aux implications stratégiques délicates est qui, au-delà des définitions, doit être développée selon une méthode correcte.

Tout d'abord, les problèmes doivent être abordés de manière professionnelle et sans idées préconçues ou références qui pourraient compromettre les résultats du travail; Il peut donc être judicieux de déterminer s’il convient de faire appel à une société de conseil qui se place, entre autres, de manière neutre en ce qui concerne les diverses fonctions de la société et les solutions viables possibles.

Il convient aussi de préciser que "copier" des solutions déjà utilisées par d'autres, généralement des concurrents du même secteur, ne garantit pas la certitude des résultats; au contraire peut être une grande source de risque. Les solutions d'entrepôt sont conditionnées par de multiples facteurs opérationnels et stratégiques qui ne sont pas nécessairement communes aux entreprises même si elles appartiennent au même secteur; “copier les autres” est l’un des exercices les plus dangereux.

La bonne connaissance du probleme à résoudre est l’une des exigences le plus importantes. Un problème est défini en analysant d’abord les aspects plus généraux et stratégiques afin d’approfondir ceux qui sont plus strictement opérationnels et en détectant les processus et les valeurs numériques qui les caractérisent.
La qualité des résultats d'un projet dépend aussi de la qualité des données disponibles sur lesquelles construire les différentes hypothèses de solution à evaluer. Les données doivent être aussi complètes et articulées. Il est important de ne pas considerer uniquement les valeurs moyennes et d’avoir une idée générale du problem. Il faut noter les valeurs qui nous permettent de quantifier l’importance des variations des besoins (stocks et trafic principalement) par rapport aux périodes de pointe ou aux tendances saisonnières.

logistic 2 entrepot

L’importance relative et absolue des différentes références (qui peuvent également être combinées au sein de familles ou de groupes) est également fondamentale lorsque nous parlons des flux et des stocks; les références sont réparties selon la Loi Pareto (mieux connue sous le nom de distribution ABC).

En plus de ces données fondamentales, il est nécessaire de disposer d’autres qui, selon les projets, peuvent avoir un different degrés d’importance. En raison de problems d’espace on peut pas traiter de manière analytique tous les aspects lies aux “données de recherche” d’une etude de faisabilité, ma nous pouvons souligner que des enquêtes et des analyses doivent être effectuées sur la main-d'œuvre et la productivité relative, les caractéristiques physiques et managériales des produits et des CDU, les rotations et les méthodes d'approvisionnement et aussi le profil des commandes.

Un projet de restructuration ou de reconstruction d'un entrepôt est finalisé à répondre aux besoins des entreprises à moyen terme. pour cette raison, il est important de faire un effort de prévision pour transformer, au moyen d'une projection précise (par exemple à cinq ans), les données relatives à la situation actuelle en "données de projet".

En établissant cette prevision, il convient d'évaluer les tendances du marché en termes de stocks et de volumes de trafic, de lignes de produits et de tous les éléments susceptibles de contribuer à l'évolution des besoins opérationnels des entrepôts (par exemple la possibilité d'activer de nouveaux canaux de distribution, grande distribution, commerce électronique, etc.).
L'introduction de technologies ou des systèmes de production innovants et la modification des sources d'approvisionnement nécessitent des niveaux de service différents des actuels (délais de livraison plus courts, assortiment plus large, technologies avancées de prévision et de gestion des stocks).
Il existe de plus en plus de cas d'importations en provenance de pays où le coût de la main-d'œuvre est très faible.

Il est important de regrouper dans un document les données qui sont à la base du développement du projet; un processus critique dans tous les membres du groupe de travail permet de procéder sur la base d’éléments incorrects et partagés.

À partir de ce moment, l’activité de programmation peut commencer et ensuite, des solutions alternatives au problème peuvent être développées. Sur la base des besoins fonctionnels et du service et en évaluant le poids des contraintes internes et externes de l’entreprise, l’activité de programmation définit le futur des critères de gestion et d’organisation éventuellement révisés selon les unités de chargement et de manutention, les véhicules et les équipements de manutention, le stockage, et les critères de gestion des systèmes d’exploitation. Il est important de definir les interventions nécessaires à résoudre les problèmes qui sont identifiés à l’analyse des structures civiles et des systèmes mécaniques et électriques.

Le niveau de définition de l’étude de faisabilité permet d’identifier avec précision le contenu organisationnel, fonctionnel, technologique et économique des solutions examinées; toutefois, il faudra négliger l’approfondissement de tous les aspects qui ne modifient pas de manière substantielle l’analyse coûts-avantages des différentes solutions.

20190708 entrepot moderne2 corpo1

L'étude de faisabilité doit permettre d'identifier la meilleure solution technico-organisationnelle afin de résoudre les problèmes d'entrepôt, en définissant leur rentabilité et le montant total de l'investissement; les avantages et les inconvénients quantifiables et non quantifiables doivent être évalués pour chaque alternative, et un critère, parmi les autres, doit être utilisé pour calculer le retour sur investissement (VAN, IP, IRR, méthode de récupération, etc.).

La quantification de l'investissement est une opération délicate qui doit identifier toutes les causes (soit le coût d'achat que les causes internes); le plus souvent, il y a la tendance à sous-estimer cet élément crucial de l'équilibre technico-économique dans le cadre du projet. Parmi les solutions à examiner, il faut inclure celle de la tertiarisation; Nous ne devons toutefois pas sous-estimer l’impact de ce choix qui, dans certaines circonstances, même si c’est ne pas irréversible, décrit la politique de la société en matière de logistique à moyen terme. Également, la tertiarisation doit être méticuleusement planifiée (il est possible d'envisager les nombreux scénarios possibles) et il ne faut pas laisser la troisième partie la seule responsable de la logistique.

Sur la base des éléments qui caractérisent les alternatives, la direction de la société décide la marche à suivre.

La phase de réalisation doit également être abordée avec attention et professionnalisme, ce qui, comme nous l'avons déjà vu, consiste en plusieurs étapes successives (parfois avec la superposition partiel des temps), qui doivent être développées en synchronisme. et opportunité.

Cliquez ici pour lire la troisième partie de l'article.

Simco Italia  Simco Italia