QUELLE FORMATION POUR LES ACTEURS DE LA SUPPLY CHAIN ET DE LA LOGISTIQUE ?

Le métier de logisticien s'est considérablement développé dans les entreprises industrielles et commerciales, le service public, les prestataires logistiques et dans l'audit et le conseil.

Devenu une clé dans la performance des entreprises et la fidélisation des clients, la logistique continue de se développer, de se moderniser, portée notamment par la mondialisation des échanges et l’importance croissante du e-commerce.

Au-delà des métiers traditionnels de type préparateur de commande ou gestionnaire d'entrepôt, de nouveaux métiers se développent autour de la Supply Chain, terme qui rassemble l’ensemble de la gestion des flux physiques, d’information, et financiers.

Dans ce contexte et pour accompagner leur expansion, les entreprises sont en quête de professionnels de tous niveaux mais surtout de plus en plus spécialisés, et bénéficiant d’une approche multidisciplinaire.

Traditionnellement ouvert à des profils peu qualifiés, le secteur de la logistique et du transport connaît une hausse croissante des qualifications. La formation professionnelle se doit de répondre à ces exigences de qualité et d’augmentation des compétences.

 

Des formations pour une multitude de métiers

Au cours de ces 50 dernières années beaucoup de formations en logistique se sont développées, les unes certifiantes ou les autres diplômantes pour préparer aux métiers de la logistique et aussi aux métiers du transport, domaine étroitement lié à la logistique.

Du CAP, au Bac Pro, au DUT, Licence, Master, MBA, une multitude de formations, initiales ou intégrées dans les parcours professionnels permettent à plus de deux millions de personnes d’avoir une qualification professionnelle dans différents secteurs liés à la logistique : le transport et l’entreposage bien sûr, mais aussi dans l’industrie, la grande distribution ou l’e-commerce et sa progression fulgurante

Beaucoup de formations ont également été créées pour permettre aux salariés du secteur de revoir quelques bases ou de se spécialiser. Elles sont très courtes et très spécifiques et il n’est pas nécessaire de quitter son emploi pour les effectuer. Des dispositifs comme le CPF (Compte Personnel de Formation) et le PTP (Projet de Transition Professionnelle) permettent notamment de financer ces formations pros et de bénéficier d’un certain nombre de jours de formations sur ses heures de travail.

 

Un besoin croissant de qualifications et d’accroissement des compétences

Au fils des années les métiers ont évolué. La transformation numérique, l’importante digitalisation des processus à tous les niveaux (de la production à la mise en rayon des produits en passant par l’approvisionnement des marchandises) a fait évoluer les métiers. On voit ainsi apparaître, y compris en logistique, des besoins nouveaux en termes de profils de collaborateurs. 20220222 corpo1

Aujourd’hui l’importance des données articles, fournisseurs, clients etc… le traitement rapide et complexe de ces données grâce aux logiciels dédiés (ERP, MRP, gestion des entrepôts (WMS), automatisation des entrepôts (WCS), gestion des transports (TMS) …etc demande des compétences grandissantes dans la gestion, le contrôle, le traitement et l’analyse des données.

Le pilotage des activités, l’amélioration de process de qualité (optimisation de l’approvisionnement, de la manutention, de la distribution et des livraisons) permettent une meilleure organisation et une optimisation des coûts : pas de bons flux physiques sans bons flux d’information.

Au niveau de la formation, cela demande de maitriser les concepts fondamentaux et aussi de bien comprendre ce que font les logiciels. Pour être capable de bien analyser les données et d’avoir une compréhension globale de l’environnement logistique et de toutes les interactions complexes qui en découlent, il faut par exemple à la fois bien maîtriser l’ERP ou le WMS, comprendre sa logique et comprendre l’aspect opérationnel sur le poste de travail : quel système gère quelle information ? identifier les systèmes opérants et les systèmes d’information.

Il est donc nécessaire d’accompagner tous les acteurs aux évolutions actuelles mais aussi les préparer aux changement futurs.

 

La formation comme levier d'optimisation et de performance20220222 corpo2

La logistique, c’est avant tout la gestion des flux, les flux physiques bien sûr, mais aussi les flux d’informations et les flux financiers. Il faut sans cesse optimiser et harmoniser ces divers paramètres, avoir une organisation logistique parfaitement coordonnée pour une meilleure performance économique.

La logistique est très transversale car chaque activité est liée aux autres activités d’où le besoin constant de cohésion et de compréhension collective de processus et de des décisions à prendre.

Partout ; on redéfinit des objectifs organisationnels pour davantage de performance. Résultat, la gestion et la maîtrise des processus soumettent les acteurs à des « tensions » qui demandent encore plus de réactivité et d’optimisation des facteurs humains. Beaucoup de métiers sont donc à réinventer et tous les niveaux de métiers sont concernés - opérationnels, techniciens, managers – et doivent répondre à ce défi : comment s’adapter à une nouvelle façon de travailler et à l’évolution technologique.

 

La formation professionnelle doit devenir permanente

La formation doit donc en permanence répondre aux besoins de compétences et de qualifications dans les équipes logistiques.

Parmi les compétences de base incontournables, des professionnels de la logistique, la maîtrise des outils informatiques, les passerelles et les interactions entre les différents logiciels.

Il faut former pour que chaque salarié soit le plus autonome possible et en même temps, l’entraide, la solidarité et l'esprit d'équipe doivent faire partie intégrante du quotidien des salariés pour la qualité du travail et la qualité de vie au travail.

La formation doit rendre les salariés organisés, polyvalents, capables d'anticiper les évènements et de gérer au mieux les situations stressantes.

Elle doit apporter le maximum de réactivité et de dynamisme.

Travailler dans la logistique, c'est aussi savoir observer, savoir identifier un besoin ou une anomalie pour pouvoir ensuite agir de manière appropriée. Ce sens de l'observation doit évidemment être associé à une rigueur à toute épreuve et à une parfaite assimilation des procédures mises en place par l'entreprise.

 

Repenser la formation et resituer l’humain

Les besoins en formation continue augmentent sans cesse. La formation doit donc constamment évoluer et répondre à ces besoins qui concernent à la fois les connaissances fondamentales et des compétences techniques. La course à l’intégration des technologies numériques implique des collaborateurs parfaitement formés et performants dans leurs domaines. Chacun, opérateur, technicien, informaticien, manager… chacun à son niveau est concerné par ce besoin de formation professionnelle tout au long de son parcours au sein de l’entreprise.

Outre les bons outils, il faut la bonne main-d’œuvre, c’est implacable !

20220222 corpo4

Mais outre ces qualifications et ces compétences indispensables, les qualités humaines et collectives sont tout aussi déterminantes. Dans la logistique, l’humain est au centre d’un écosystème collaboratif : agilité et flexibilité sont des impératifs pour répondre au progrès technique et aux enjeux écologiques. Faciliter l’échange et la cohésion au sein des équipes, accompagner la circulation de l’information, aider chaque acteur à trouver sa place et à aimer et maitriser son travail, cela doit être inscrit dans les périodes de formation.

Cette formation indispensable, à la fois théorique, technique et pratique doit être proposée, discutée, établie sur mesure et validée avec les personnes concernées. Elle doit être une moment de plaisir partagé, le plaisir d’apprendre ensemble, en appuyant sur le travail et les enjeux vécus au jour le jour dans l’entreprise. Il en va aussi de l’image attractive de l’entreprise.

Un cabinet-conseil comme Simco Consulting peut proposer une telle formation, basée sur l’expérience et le dialogue avec des outils efficaces pour à la fois se « ressourcer » et progresser.

Simco Italia  Simco Italia